L’équipe

Gilles Savary

Gilles Savary

Conseiller spécial
Conseillers spéciaux

Ancien député français et député européen, Gilles Savary a commencé sa carrière comme membre des cabinets du président du conseil régional d’Aquitaine de 1982 à 1985, puis du président du conseil général de Gironde de 1988 à 1992. Economiste de formation, il a également été enseignant-chercheur à l’Institut d’économie régional du Sud-Ouest, puis professeur associé à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux.

Il a été conseiller municipal de Bordeaux entre juin 1995 et mars 2004 où il fut chef de file de l’opposition, et tête de liste face à Alain Juppé en juin 1995 et mars 2001. Il a également été conseiller communautaire à la Communauté urbaine de Bordeaux durant la même période.

Ancien membre du conseil national du Parti Socialiste, il a été conseiller régional et vice-président du conseil régional d’Aquitaine de 1998 à 1999, poste qu’il a abandonné une fois élu député européen en juin 1999. Réélu en juin 2004, il a occupé durant six années la fonction de vice-président de la commission transports et tourisme du Parlement européen. Membre suppléant de la « commission économique et monétaire », il y a suivi les dossiers des services d’intérêt général, des grandes infrastructures, des politiques d’aménagement du territoire et été rapporteur de plusieurs projets législatifs importants dont les grandes réformes ferroviaires. Jusqu’en 2004, il a présidé l’intergroupe sur les questions aéronautiques et spatiales.

Conseiller général de Gironde de 2004 à 2013, il fut également vice-président du conseil général de Gironde.

En 2009, la Commission européenne le nomme coordonnateur d’un grand projet de réseau transeuropéen de transport (PP22), la ligne ferroviaire Rostock-Constantza-Piraeus, qui traverse sept États membres de l’Union européenne. Actif jusqu’en 2013 sur ce projet, il est le premier Français à avoir occupé un tel poste.

En février 2010, Jean-Louis Borloo, ministre des Transports et du Développement Durable, le nomme médiateur dans un conflit des personnels de la DGAC (Direction Générale Aviation Civile).

Élu député de la Gironde en 2012, il rejoint la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable et la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale. Rapporteur de la loi sur les chemins de fer du 4 août 2014 et auteur de la loi contre la concurrence sociale déloyale (travailleurs détachés) en 2014, il a également été rapporteur thématique de la loi Macron de 2015. Il a présidé le Conseil supérieur de l’aviation civile, organe consultatif placé auprès du ministre chargé des Transports, et coprésidé l’Association Avenir Transports avec Alain Gest, ancien Député d’Amiens.

# Député
# Député européen
# Élu local
# Transports
# Collectivités
# Services publics
# Union Européenne
# Sud Ouest
# Montagne
# Jazz
# Oenophile