Leur constat : les frais d’itinérance (dit “roaming”) constituent un obstacle à la libre circulation des idées à travers l’UE. Aujourd’hui, les européens sont forcés de payer un coût supplémentaire aux communications mobiles (voix, messages, données) entre deux Etats européens. Ces entraves au passage des frontières intérieures, d’un autre siècle, paraissent d’autant plus anachroniques que la libre circulation des citoyens est chose faite depuis près de 20 ans !

Ce constat est particulièrement partagé par les (ex) étudiants de la génération “Erasmus”, qui vivent la mobilité en Europe comme une évidence. Plus généralement, leur initiative s’adresse à toutes les personnes qui utilisent un téléphone portable dans leur vie professionnelle et / ou personnelle.

Leur projet, institué sous forme ’”d’Initiative Citoyenne Européenne (ICE)”, profitera de l’année 2013, année européenne du citoyen, pour relayer son message lors des manifestations qui seront organisés dans les différents États membres.

Les initiatives citoyennes européennes (ICE), instrument de démocratie directe issu du traité de Lisbonne, permettent à de simples citoyens de porter une proposition de loi au niveau européen. Si 1 million de citoyens soutiennent l’initiative, alors les institutions de l’UE ont l’obligation de légiférer dans ce sens.

Pour signer la pétition : www.onesingletariff.com

Les frais d’itinérance doivent disparaître en Europe

Les frais d’itinérance doivent disparaître en Europe