Un effet déconfinement sur la cote de confiance d’Emmanuel Macron ?

Le sondage réalisé ce mois-ci par Harris Interactive avec Euros Agency pour LCI révèle une montée de la confiance en Emmanuel Macron, une stabilité de celle dans Jean Castex et… des jeunes plutôt positifs à l’égard de l’exécutif.

La confiance dans le Président de la République (48%, +2) progresse tandis que celle dans le Premier ministre reste stable ce mois-ci (40%). La singularité de l’étude de ce mois repose sur le regard porté par la jeunesse. 63% des jeunes de moins 35 ans indiquent avoir confiance en Emmanuel Macron. Jamais le niveau de confiance de la part de cette frange de population n’a été aussi élevé. L’évolution positive de 8 points ne peut pas être uniquement imputée à l’échange avec les Youtubeurs, mais on ne peut considérer que 10 millions de vues en 24 heures soit sans effets. Si les jeunes interrogés ne font pas mention précisément de cette séquence, inévitablement le rejaillissement d’opinion s’effectue. En trame de fond, la manière dont il a géré la crise ressort positivement auprès de cette population jeune à l’égard du Président.
Et celle-ci apparait comme révélatrice de la manière dont Emmanuel Macron gérerait le pays. On remarquera que des termes souvent « scotchés » au Président ont tendance à être moins évoqués ces derniers temps, au premier rang desquels « Président des Riches ». La gestion de la crise de la Covid – et notamment de sa sortie – ont un rôle dans la construction des opinions auprès de cette population.

L’évolution de l’opinion des 65 ans et plus à l’égard du Président de la République, catégorie plus stratégique au vu de son poids électoral, est plus problématique pour le futur candidat Emmanuel Macron. celle-ci est faible et… en recul. Alors même qu’elle était élevée en tout début de mandat.
On sait le côté éphémère de « coups de communication » et des décisions telles que le déconfinement. On ne peut préjuger de son côté durable. Quoi qu’il en soit, il est certain qu’au moins conjoncturellement – auprès d’une population politiquement intéressante mais électoralement moins opérante que celles de leurs grands-parents – le regain de confiance existe.

Téléchargez ici l’étude complète.

Découvrir Euros / Agency group

Restons en contact

Suivez notre actualité, participez à nos évènements
Inscrivez-vous à notre newsletter