Descriptif du poste

Rattaché(e) au pôle PA (Affaires Publiques – Diplomatie publique) de l’agence, le conseiller ou la conseillère stagiaire sera principalement en charge, avec l’aide des deux conseillers, de l’organisation quotidienne de l’offre de veille parlementaire de l’agence. Par ailleurs, il/elle interviendra ponctuellement en soutien de dossiers clients, en lien avec les autres membres de l’équipe à Paris. Les langues de travail sont l’anglais et le français.

Les tâches principales sont les suivantes :

  • Veille réglementaire et législative ;
  • Réalisation de contenus et de notes (briefings, articles, position papers, cartographies, etc.) ;
  • Reporting et recommandations stratégiques ;
  • Participation à des réunions extérieures et/ou conférences.

Votre profil

Etudiant(e) en Affaires Publiques, vous disposez d’une excellente connaissance de la procédure parlementaire en France, des paysages politiques et économiques, de leurs acteurs, ainsi que d’une solide culture économique. Vous avez passé au moins un an à l’étranger et disposez d’une expérience dans le secteur privé, au sein de gouvernements français ou étranger sur des problématiques d’influence, de stratégies d’affaires publiques et de gestion de dossiers complexes (projets législatifs et réglementaires stratégiques, secteurs régulés, grands enjeux industriels, etc.). Et, en plus d’être talentueux(se), vous êtes particulièrement sympa.

Qualités requises :

  • Maîtrise parfaite de l’anglais (indispensable) ;
  • Curiosité, dévoreur de l’actualité économique et politique ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles, orthographe irréprochable ;
  • Autonomie, initiative, rigueur ;
  • Solides connaissances économiques ;
  • Connaissance parfaite des procédures parlementaires ;
  • Esprit d’équipe, bon camarade.

Éléments particulièrement appréciés :

  • Expérience en affaires publiques (en agence, ou en entreprise)
  • Expérience dans une institution (par exemple à l’Assemblée Nationale ou au Sénat).

Etudes :

  • Étudiant(e) en césure (Master 1) ou fin d’étude, avec un parcours à dominante “Affaires Publiques” (Sciences Po, HEC, ENS).